As-tu peur de la réussite ?

“Notre peur la plus profonde n’est pas que ne soyons inappropriés . Notre peur la plus profonde est que nous soyons puissants au delà de toute mesure…”
~ Marianne Williamson
Hier j’ai parlé de procrastination en expliquant comment elle agissait pour nous briser nos rêves jours après jours. Mais sais-tu pourquoi tu procrastines? Tu penses peut être que tu es fainéant? Je ne pense pas que ce soit le cas. Je pense plutôt que tu as peur. Une des choses qui nous empêche le plus d’agir pour devenir qui nous voulons être est la peur. La procrastination n’est que la conséquence de cette peur.
Et c’est une condition très humaine. Nous avons tous peur. Peur de l’échec, peur du jugement des autres, peur de manquer d’argent, peur de souffrir, peur d’avoir honte… Toutes ses peurs paraissent sérieuses. Mais en fait elles n’existent pas. Nous les avons toutes créées et nommées pour ne éviter d’affronter en face la seule vraie peur, avec un “p” majuscule, la Peur de la réussite.
Tu souris peut être en lisant ceci car en fait, elle est tellement puissante qu’on ose même pas vraiment la regarder dans les yeux. On préfère en rire et se dire “Oui bien sur, j’ai peur de réussir et puis quoi encore”. Et pourtant…. Comme le dit Marianne Williamson, nous avons peur d’être bien plus puissant que ce qu’on veut bien imaginer. Peur d’être capable d’être et de réaliser ce que cette petite voix au fond de nous nous dit. Que nous ayons les couilles et la persévérance de devenir cette personne.
Et nous en avons peur car si c’est vrai, nous devenons étrangers à ce que nous sommes aujourd’hui. Nous savons que si on réussit alors on doit prouver que nous sommes à la hauteur de cette réussite. Et ça ça fait flipper. Nous avons de perdre de nos amis au fil du chemin. Et en effet nous en perdrons peut être certain. Mais sont ils vraiment nos amis s’il nous aime pour ce que nous ne voulons plus être?
Nous avons peur de ce que nous trouverons sur le chemin, sur les nouveaux amis que nous rencontrerons. Et pourtant ils faut avoir confiance en le fait que tout se passera bien car si tu ne te mens pas à toi même, alors tu seras aussi plus vrai avec les autres. Et les autres seront plus vrais avec toi.
C’est la même chose pour la perte de poids. As tu peur de réussir à avoir le corps que tu veux? As tu peur de devenir cette personne qui prends soin de sa santé car elle perdrait les amis d’aujourd’hui ainsi que sa zone de confort? Si c’est le cas, normalement à chaque fois que tu ne fais pas ce que tu sais que tu dois faire, tu ressens un petite boule au ventre. Par exemple quand tu t’es dis que tu allais aller à la salle de sport mais qu’au final tu choisis la soirée bière pizza avec tes potes. Tu ressens une gêne au fond du ventre. C’est ton honnêteté qui se sent mal.
“Notre peur la plus profonde n’est pas que ne soyons inappropriés . Notre peur la plus profonde est que nous soyons puissants au delà de toute mesure…”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.