Trouver sa voie

-Tu as décidé quoi?
-Je sais pas.
-Mais tu veux quoi?
-Je sais pas.
-Alors sur quoi on doit t’aider?
-Je sais pas.
Voilà à quoi ressemble de plus en plus les conversations de nos jours.
Souvent j’entends des jeunes (et même des beaucoup moins jeunes) perdus, ne sachant pas quoi faire de leur vie, et quand je les vois, il ne faut pas être devin pour constater qu’ils ne sont pas heureux de ce qu’ils sont ou ce qu’ils font dans la vie. Depuis des mois ils analysent leur situation, ils essayent de trouver la solution “parfaite”, celle qui va leur ouvrir les portes du bonheur, de trouver leur passion, ce, pourquoi ils sont nés ou doués.
Et leur analyse de la situation part en général dans tous les sens.
Il serait peut être  bien de les conseiller en leur disant  “tu as toutes les réponses en toi”, même si on sait pertinemment que ça ne les aidera pas vraiment. Il est donc nécessaire d’aller encore plus loin.
Je pars du principe qu’il y a deux cas de figure possibles:
soit tu as déjà ta petite idée en tête et tu te mens à toi même en te disant que tu ne peux pas le faire car c’est “risqué”
soit tu ne sais pas vraiment et dans ce cas il faut trouver la solution “à l’extérieur”.
Pour ces deux cas de figure, il n’y a réellement qu’une seule solution qui vous permettra d’avancer, la voici: Essayer. Plusieurs. Choses.
Car c’est en essayant et en se plantant qu’on grandit chaque jour un peu plus et qu’on risque fort de trouver sa voie.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.