Comment perdre du poids suivant ton métabolisme

Les métabolismes individuels peuvent varier de 2 façons principales, avec une 3ème variation métabolique qui reste indépendante des 2 autres. Cela représente des implications intéressantes dans le cadre d’un régime, particulièrement afin de pouvoir l’ajuster par rapport aux attentes voulues.
Variantes principales du métabolisme :
1) Certaines personnes ont un métabolisme plus rapide que la moyenne, cela à plusieurs conséquences.
    – Perdre du poids peut être relativement aisé, avoir un look mince ne nécessitera comme effort principal que de ramener le nombre de calories à un niveau acceptable.
    – Prendre du poids peut par contre être particulièrement difficile, la quantité nécessaire de nourriture à manger reste carrément ingérable pour les personnes qui ont ce type de métabolisme, et ce type d’individus sera déjà très heureux de prendre 2 ou 3 kilos sur une période de 3 mois.
On a tous entendu parler d’Alain Bernard qui mangerait soit disant 12 Burgers McDo par jour et qui reste mince… il est un exemple parfait de quelqu’un qui a un métabolisme plus rapide que la moyenne.
    – Trouver un régime pour maintenir son poids peut être une corvée permanente, la moindre réduction dans l’alimentation amènera une petite perte de poids non désirée. L’avantage pour les personnes de plus petite taille qui ont ce type de métabolisme c’est qu’elles peuvent quasiment se permettre de manger ce qu’elles veulent sans prendre le moindre kilo.
2) Certaines personnes ont un métabolisme plus lent que la moyenne, ce qui a également
plusieurs conséquences. Suivre un régime pour perdre du poids peut s’avérer particulièrement difficile tant les restrictions alimentaires seraient drastiques et le niveau d’effort physique à fournir serait élevé.
– Maintenir son poids à un niveau raisonnable avec un minimum d’apport peut être relativement facile. De même que pour ce type de métabolisme les régimes de prise de masse sont aussi simples que de respirer. Les personnes de grande taille et avec un métabolisme lent n’ont aucune difficulté à prendre la masse et ce de façon constante.
Les variations de métabolisme
3) Comment varie votre métabolisme selon que vous prenez de la masse ou perdez du poids.

Certaines personnes ont un métabolisme très stable, en effet si elles perdent du poids leur métabolisme ne ralentit pas et si elles prennent de la masse il n’accélère pas non plus. D’autres par contre ont un métabolisme variable ce qui entraîne soit un ralentissement ou une accélération de la prise ou perte de poids. Voici donc les implications que peut entraîner cette « variation » du métabolisme pour les cas déjà évoqué ci-dessus :

a) Métabolisme lent et variable

Les personnes avec cette variable vont avoir de grosses difficultés à perdre du poids, comme leur métabolisme est lent ils vont subir une plus ou moins longue période de maintien du poids avant de voir une perte commencer, de plus leur métabolisme s’adaptant la perte de poids en sera d’autant ralentie. Concernant la prise de masse leur métabolisme s’accélérant proportionnellement à l’augmentation de la masse prise, ils auront une période « facile » pour la prise de masse, leur métabolisme étant lent à démarrer, manger pour lancer cet objectif ne sera pas un problème.

b) Métabolisme lent et stable

Les personnes vont avoir des difficultés dans leur perte de poids mais pas autant que ceux qui ont un métabolisme à variable lente, d’autant que leur métabolisme ne ralentit pas proportionnellement à leur perte de poids. Ils auront aussi des difficultés à maintenir leurs poids et particulièrement à un niveau bas, car même s’ils augmentent peu la nourriture absorbée leur métabolisme étant lent à s’ajuster il ne s’accélérera pas aussi vite que souhaité. La prise de masse sera plus facile pour eux pour les mêmes raisons. Vous voulez obtenir de l’aide dans votre régime, cliquez sur l’image ci-dessous afin de déconstruire toutes les idées reçues sur les régimes.

c) Métabolisme rapide et variable

Ce groupe aura de grande facilités dans la perte de poids, leur métabolisme étant déjà à un niveau élevé, ils n’auront donc aucune difficulté à baisser leur apport calorique pour perdre du poids. Maintenir le poids pourra être facile tant qu’ils arriveront à maintenir un apport calorique suffisant. La plus grande difficulté pour eux sera de prendre de la masse; en effet leur métabolisme augmentant proportionnellement à l’augmentation du nombre de calories ingérées. Leur métabolisme sera peut-être même stimulé de façon  exponentielle.

d) Métabolisme rapide et stable

Le type de personnes ayant cette variable métabolique est celui qui aura le plus de facilité pour perdre du poids. Leur métabolisme ne s’adaptant pas automatiquement ils peuvent donc perdre du poids sur une assez longue période en faisant juste des ajustements mineurs de leur nutrition. Par contre ce groupe aura le plus de difficulté concernant la prise de masse, en effet s’ils ne maintiennent pas l’apport calorique de façon quasi permanente, le simple fait d’avoir un ou deux jours avec une légère baisse de l’apport en calories aura pour conséquence une perte de poids et de fait le « rattrapage » nécessiterait d’être en capacité d’ingérer une très grande quantité de nourriture. Même si cet objectif reste réaliste, la quantité de calories à manger nécessitera une réelle assiduité et constance.

e) Métabolisme moyen et variable

Ce groupe de personne aura autant de difficultés à perdre du poids qu’à prendre de la masse, leur métabolisme ne s’adaptant ni à la baisse ni à la hausse. Ils sont par contre favorisés concernant le maintien de poids en mangeant plus ou moins ce qu’ils veulent pour les mêmes raisons.

f) Métabolisme moyen et stable

Ce groupe de personnes n’aura pas le plus de facilité ni dans la perte de poids ni dans la prise de masse, mais n’aura pas non plus le plus de difficultés. Ils pourront donc significativement perdre du poids ou prendre de la masse, néanmoins la moindre faille dans leur régime pourrait réduire à néant les efforts fournis et c’est donc ce type de métabolisme qui devra maintenir des efforts les plus constants possible.

Toutes ces catégories ne regroupent pas la totalité de la diversité des métabolismes et ne pas vous identifier dans l’une ou l’autre de ces catégories n’est pas un frein majeur à votre perte de poids ou prise de masse. Après tout peu importe votre métabolisme vous devrez baisser votre apport calorique pour perdre du poids ou l’augmenter pour prendre de la masse. Mais cela vous permet d’avoir une perspective claire sur ce que vous pouvez attendre.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.