POURQUOI LE DOCUMENTAIRE « THE GAME CHANGERS » VOUS MENT !

[activecampaign form=11]

[activecampaign form=11]

Aujourd’hui dans cet article, nous allons parler du récent documentaire qui fait beaucoup parler de lui, qui fait buzzer la toile, le documentaire Game Changers !!!

C’est un documentaire Netflix produit par James Cameron, Schwarzy et d’autres personnalités du cinéma, sur comment devenir un super héro en mangeant vegan !

Tout d’abord, si tu ne l’as pas vu, va le regarder, ce sera mieux pour comprendre tout ce qui va être dit dans cet article un peu spécial, un peu différent des autres que nous avons l’habitude de publier chez AlphaBody.

Je vais te parler pour commencer un petit peu du pourquoi ce sujet, pourquoi cet article alors sache que la raison qui nous a poussé à en parler est simplement que tout le monde en parle donc on voulait aussi te donner notre point de vue, notre première impression sur le documentaire.

Mais tout d’abord je vais t’expliquer un peu de quoi nous allons parler en te définissant ce qu’est le véganisme, d’où vient ce documentaire, etc. afin d’établir une base te permettant de comprendre tout ce qui va être abordé de la meilleure manière possible.

Si tu désires regarder la vidéo qui en parle, tu peux aussi le faire ci-dessous

THE GAME CHANGERS

Le 16 octobre 2019 est sorti en France le documentaire The Game Changers sur la plateforme de streaming Netflix. Le film suit le parcours d’un entraîneur d’élite des forces spéciales américaines, James Wilks, également vainqueur de l’émission de téléréalité “The Ultimate Fighter” en 2009. 

Blessé lors d’un entraînement et souhaitant guérir le plus rapidement possible, il décide alors de partir dans « une quête de vérité sur une des croyances les plus dévastatrices au monde : celle que la viande est indispensable pour l’apport en protéines, le développement d’une force physique et d’une santé optimale ».

The Game Changers est réalisé par Louie Psihoyos, oscarisé avec “The Cove” et produit par James Cameron, réalisateur de “Titanic” et “Avatar”. 

Il est également co-produit par de nombreux athlètes de haut niveau comme Arnold Schwarzenegger, Lewis Hamilton, Jackie Chan, Chris Paul et Novak Djokovic, qui font eux-même une apparition dans le documentaire. Le film met ainsi en lumière une douzaine de personnalités du monde sportif, qui ont toutes adopté un régime végétalien, dans le but de briser le mythe qui associe viande et force physique.

ÊTRE VEGAN 

Le véganisme vise à combattre le spécisme sous toutes ses formes en s’opposant aux discriminations et violences faites aux animaux (esclavage et marchandisation par l’institution humaine). Ce refus s’exprime au quotidien, autant que faire se peut, par un choix alimentaire végétalien et un mode de vie végane.

Le vegan est une personne qui exclut, autant que possible en pratique, tout produit d’origine animale (végétalisme) et adopte un mode de vie respectueux des animaux (habillement, cosmétiques, loisirs…). 

Dans le véganisme, les produits utilisés sont exempts de toute substance d’origine animale, ne font pas appel à des agents techniques d’origine animale et n’ont étés testés d’aucune façon sur eux. La fabrication d’un produit explicitement végane impose la recherche d’exclusion, autant que possible, de toute forme de participation au commerce des animaux depuis sa formulation jusqu’à l’emballage. 

(On entend par « origine animale » dans cette pratique les substances issues de l’élevage, de l’abattage, de la chasse et de la pêche.)

Définition issue du site “www.vegan-france.fr

GAME CHANGERS OU LA SCIENCE APPROXIMATIVE

____________________________

Définition d’un strawman

Je pense qu’il est important que nous définissions ensemble avant de réellement commencer cet article ce qu’est un Strawman ou littéralement en français “un homme de paille”, un épouvantail. 

A plusieurs reprises, le documentaire “The Game Changers” emploie cette technique pour s’approprier l’opinion des personnes qui le visionne. C’est un procédé très ingénieux que je vous propose de découvrir ci-dessous.

L’épouvantail, parfois appelé « argument de l’homme de paille » est un sophisme, un raisonnement qui cherche à paraître rigoureux, mais qui n’est en réalité pas valide au sens de la logique même si sa conclusion serait pourtant la vraie.

Une logique fallacieuse qui va aller chercher l’émotionnel de son auditoire pour s’accaparer leur opinion.

L’épouvantail consiste à présenter la position de son adversaire de façon volontairement erronée, il faut pour cela formuler un argument facilement réfutable puis à l’attribuer à son opposant.

Pour résumer, il s’agit de reprendre la thèse adverse en l’élargissant hors de ses limites naturelles, en lui donnant un sens aussi général et large que possible et en l’exagérant, tout en maintenant les limites de ses propres positions aussi restreintes que possible.

Si on ne peut vaincre un raisonnement donné, il peut être possible de sortir victorieux d’un débat avec une version affaiblie de ce même raisonnement. Cela sera d’autant plus facile si nous créons nous-mêmes la version affaiblie en la façonnant de manière à garantir qu’elle sera démolie 

Petit exemple :

  • Vous ne voulez pas mettre au point ce programme de construction de porte-avions ; je ne comprends pas pourquoi vous voulez laisser notre pays sans défense. »
  • La proposition, « je suis contre la construction d’un porte-avions » a été détournée en « je suis contre la défense de mon pays », argument beaucoup plus facile à mettre en défaut.

Petit rappel sur le leitmotiv AlphaBody

Ce documentaire nous dit que tout le monde se met à manger des steaks et de la viande pour avoir de l’énergie or nous savons aujourd’hui que l’énergie vient des glucides, sauf que non ! Tu ne manges pas de la viande pour avoir de l’énergie ! Tu manges bel et bien des glucides pour avoir de l’énergie.

On n’a jamais vu un marathonien ou un coureur du tour de France s’enfiler un steak en plein milieu d’une course, à un moment sur son vélo, ou un bidon plein de steaks hachés ! Non il prend des glucides, de la maltodextrine, etc.

En gros, il faut prendre des glucides pendant l’effort.

Les marathoniens se « chargent » aussi en glucides avant l’effort, pendant les jours qui précèdent les compétitions. Comme ça ils sont sûrs d’avoir assez d’énergie pour tenir tout un marathon

En gros, il faut prendre des glucides pendant l’effort.

Les marathoniens se « chargent » aussi en glucides avant l’effort, pendant les jours qui précèdent les compétitions. Comme ça ils sont sûrs d’avoir assez d’énergie pour tenir tout un marathon.

J’ai quelques amis qui font beaucoup d’endurance et ils ne s’enfilent jamais des kilos de viandes pour faire de la course à pied.

C’est normal, tout dépend de ton sport ! Pour les sports de force il faut de la protéine, tu es obligé d’en avoir.

L’épouvantail ici consiste à faire croire que les carnivores mangent de la viande pour ses protéines, alors qu’en fait on a plutôt besoin de glucides. En réalité les carnivores n’ont jamais dit ça. Un sportif avisé sait très bien s’il a plus besoin de protéines ou de glucides selon son sport.

Pour l’entraînement, même en musculation, tu as quand même besoin de glucides, on sait qu’il y a beaucoup de bodybuilders qui pour sécher enlèvent les glucides, nous, on pense que c’est ridicule !

D’ailleurs ils disent dans le documentaire, “c’est bien connu”, les bodybuilders retirent les glucides pour sécher, mais généraliser cette pratique à tous les pratiquants de ce sport serait prendre un raccourci considérable, domaine dans lequel excelle « The Game Changers ».

Ceux qui savent pas que c’est possible de sécher tout en gardant les glucides le font certes, mais non tous les bodybuilders ne font pas ça.

Chez AlphaBody, tous nos clients sèchent en gardant une certaine proportion de glucides, c’est un des mythes de la nutrition de penser qu’il faut enlever les glucides pour sécher. Il faut garder une part de glucides pour avoir de l’énergie à la salle, pour s’entraîner. 

La protéine sert justement à entretenir la masse musculaire, à créer du muscle et ça ne s’invente pas, il faut bien de la protéine.

Nous pensons chez AlphaBody que la protéine, qu’elle soit d’origine animale ou autre n’est pas primordial, tant que tu as un apport quotidien suffisant en corrélation avec tes objectifs physiques et de santés.

En résumé, ça permet de faciliter la vie de l’athlète de force que de manger de la viande dans le sens où ce sont des aliments qui sont quasiment constitués essentiellement de protéines, la même chose que de prendre un shake de protéine, la même chose que de prendre du thon, des crevettes, parfois avec plus ou moins de gras.

Encore une fois, ça ne veut pas dire que c’est impossible à faire en tant que vegan mais c’est moins pratique en général. Ca demande une réadaptation à un nouveau mode de vie, d’acquérir des connaissances sur des aliments d’origines végétales permettant de bons apports en protéines, ces aliments existent, le tout est de savoir où les trouver.

Garder ses habitudes est toujours plus simple que d’aller vers l’inconnu,

le confort a quelque chose de rassurant et devenir vegan demande un investissement important de la part de ceux désirant se diriger sur cette voie.

The Game Changers et le véganisme

Beaucoup de documentaires qui sont apparus ces dernières années sur le véganisme ou sur l’alimentation végétale, prennent presque tous un point de vue soit de la souffrance animale, soit du réchauffement planétaire, de la surconsommation des ressources de la planète, etc.

Ici c’est une vision qui est quasi-strictement basé sur la santé de la personne, la performance athlétique et la longévité…….

Ils ont cette fois-ci pris le point de vue le plus « égoïste » possible, pour démontrer qu’il faut être vegan, oui je dis bien qu’il faut être vegan et non pas qu’il faudrait l’être, le documentaire est assez clair sur ses intentions. Beaucoup d’autres reportages ont déjà tenté de persuader les gens avec des raisons altruistes et ont touché peut être moins de personnes……

Et si on allait montrer aux gens pourquoi scientifiquement c’est intéressant pour eux, pour bander plus, pour être plus fort, pour vivre plus longtemps, pour récupérer plus vite, pour être champion du monde…..

Pourquoi faut il devenir vegan ? Pour devenir un surhomme quoi !

Ils ont pris chaque objection possible au fait d’être vegan et ont raconté une petite histoire, une anecdote, ont pris un exemple qui illustre bien le fait qu’être vegan n’est pas si mal.

On en parlera plus au moment de nos conclusions mais l’idée est qu’on est d’accord et à la fois pas d’accord parce qu’ils utilisent trop de raisonnements fallacieux à notre goût.

Ils utilisent de la fausse logique pour prouver des choses et ça ne nous plait pas du tout !

Même si on comprend que du point de vue du marketing c’est un passage obligatoire, que les gens ne veulent pas entendre la raison, ils ne veulent pas s’ennuyer, il faut que le documentaire soit fun, engageant.

Les gens ont besoin d’émotionnel pour changer leur croyance

Et dans ce documentaire, la science est un peu borderline quand même, parfois bafouée ! On commence par quoi ? 

Les Gladiateurs

Un bon premier point ! Le film commence là-dessus……

Les gladiateurs étaient de supers athlètes qui s’entretuaient dans des arènes immenses.

Et apparemment les gladiateurs étaient vegans !

D’après le reportage, les gladiateurs ont dans leur os une substance qui prouve qu’ils ne mangeaient pas de viande à leur époque.

Résumé de l’expérience

Les archéologues ont récupérés les ossements d’au moins 68 gladiateurs et 500 ont étés analysés pour cette étude. 

Les chercheurs ont trouvé une densité minérale très élevée dans ces os, indiquant un entraînement intense et un régime de haute qualité pour bâtir des os et des muscles solides. Régime qui a valu aux gladiateurs le nom de “Hordearii”, littéralement mangeur d’orge et de haricots.

Suivant la source de nourriture, la quantité de strontium va varier dans les os.

👉 Élevé chez les végétariens

👉 Bas chez les carnivores

Le résultat de l’expérience donne une valeur élevée de strontium dans les os analysés, traduisant que les gladiateurs étaient majoritairement végétariens.

Et il est vrai que les gladiateurs ne mangeaient presque pas de viande, je dis bien presque pas de viande……Ils utilisaient un breuvage spécial, un remède à base de cendres végétales pour réparer et renforcer leurs os.

Un peu d’histoire

J’imagine déjà que lorsque qu’ils disent gladiateurs, toi qui regarde ce documentaire, tu dois penser à Russel Crowe dans le film Gladiator, un mec trop stylé qui défia l’empire, un empereur et qui finit par se libérer. 

Alors qu’en fait historiquement, les gladiateurs étaient tout simplement des esclaves mal-nourris que l’on mettait à se battre entre eux pour entretenir la foule, la plèbe, mais pas que…….

Du pain et des jeux

Les gladiateurs étaient âgés de 22 à 23 ans. La plupart étaient des prisonniers de guerre , des criminels condamnés à mort, ou des esclaves vendus pour être des combattants, parfois des affranchis et des volontaires. Les esclaves pouvaient gagner leur liberté s’ils gagnaient suffisamment de fois en fonction de leur contrat.

Oui j’ai bien dis de leur contrat car les combattants deviennent très vite des professionnels une fois gladiateurs dans la Rome Antique. Nous parlons bien ici de professionnels mais leur provenance ne découle pas forcément d’une prédisposition naturelle à combattre.

Pour cela il fallait des heures d’entraînement, il fallait aussi que les propriétaires de ces esclaves soient d’accord pour les inscrire. Ils n’étaient pas jetés dans une arène avant d’avoir effectué un passage par le ludus (lieu d’entraînement des gladiateurs).

Les esclaves n’étaient pourtant pas ce qu’on pourrait appeler des athlètes de haut niveau comme l’imaginaire populaire pourrait le laisser penser.

Notre avis, notre analyse

Nous avons tout de suite pensé à une question, comment à cette époque là, les gens savaient quelle était la meilleure nutrition possible ? Pour prendre du muscle, être en bonne santé, etc.

Je pense que nous sommes bien plus avancés aujourd’hui sur ces sujets là et nous avons encore beaucoup à en apprendre. Je ne pense pas qu’à cette époque là, ils avaient le top de la nutrition, ils se battaient par nécessité, pour survivre, pour pouvoir se nourrir et ne pas mourir de faim.

Pour expliquer pourquoi les gladiateurs étaient vegan, partons de la base.

Ils étaient pour la plupart des esclaves, ils avaient les restes des plus riches qui eux mangeaient probablement de la viande, privilège de la haute société. 

Je pense que les gladiateurs ne mangeaient pas de viande, non pas par choix mais par obligation due à leur statut et à leur place dans la société.

Associer le véganisme à une image erronée du gladiateur, fort, indestructible, guerrier est un raccourci fallacieux car beaucoup d’autres facteurs doivent être pris en compte et notamment celui de l’entraînement, de la prédisposition au combat. (Je parle aussi du travail mental qui doit être effectué pour réussir à combattre jusqu’à ôter la vie)

Etre végétalien, un levier pour devenir le plus fort du monde ?

Après les gladiateurs, vient l’exemple de l’athlète Patrik Baboumian. En 2011, il remporte le titre d’homme le plus fort d’Allemagne lors d’un championnat de sport de force avec des épreuves telles que le lever de rondin, le lever de baril, le maintien d’un poids devant soi bras tendus, etc.

Il est devenu végétarien en 2006 , puis végétalien en 2011 . Il dit avoir éliminé certaines carences alimentaires de sa période végétarienne depuis qu’il est devenu végétalien et que sa masse musculaire s’est mis à augmenter plus rapidement depuis. Il dit également que son régime utilise notamment des aspects de celui de son enfance en Iran, pour son apport protéinique, avec beaucoup de riz, mais aussi du riz brun et des pois de différentes sortes. Il consomme une importante partie de nourriture sous forme liquide afin de pouvoir l’absorber et assimiler plus rapidement quand il n’a pas faim.

Point positif de cet exemple

Cet exemple permet de prouver que ce n’est pas parce que tu ne manges pas de viande que tu ne peux absolument pas être fort et que tu vas te retrouver à ne pas pouvoir soulever une simple bouteille d’eau ! 

C’est justement l’argument fallacieux des gens qui sont vraiment pro-carnivores à fond et qui vont dire que tu as absolument besoin de viande pour survivre sinon tes muscles vont se détériorer.

Ce documentaire permet de rappeler que tu peux t’entraîner dans des sports de force et avoir de belles performances sans manger de viande.

Je répète :

Tu peux carrément t’entraîner dans des sports de force et avoir de belles performances sans manger de viande !!! Là dessus on est à 100% avec le documentaire.

Nous l’avons toujours pensé chez AlphaBody, c’est juste que d’un point de vue pratique, être vegan, c’est plus compliqué pour avoir son apport en protéines.

Pour devenir vegan, il faut commencer à être vraiment très stricte, à t’intéresser à tous les aliments, à cuisiner un peu plus, à aller les chercher ces aliments parce que tu ne les trouve pas partout.

Notre avis, notre analyse

Cet homme dans le reportage est recordman du monde d’un sport en particulier, ils est présenté comme l’homme le plus fort du monde et il l’est mais dans une catégorie très précise !

Il porte un joug de plusieurs centaines de kilos sur quelques mètres mais en même temps,

Qui nous dit qu’être vegan rend le plus fort du monde ?

Voici un raccourci fallacieux employé par le documentaire, ils prennent une personne qui est la plus forte au monde en étant vegan et ensuite affirme :

“ Etre vegan rend encore plus fort, et peut rendre le plus fort du monde !”

⛔⛔ C’est encore une fois un raisonnement fallacieux !⛔⛔

  • Il aurait peut être de toutes façons été le plus fort du monde sans être vegan ? 
  • Il y a beaucoup d’autres athlètes qui sont les plus forts du monde dans leur domaine de sport et qui mangent de la viande.
  • Qui nous dit que cet athlète n’est pas chargé de stéroïdes anabolisants?

Certains indices peuvent laisser croire que c’est peut être le cas ! Il fait 1m71 et 125 kilos selon les dires du film, sans parler d’un tour de bras de 50 cm (mensurations tirées de sa page Wikipédia)

Je vais peut être t’apprendre quelque chose aujourd’hui mais nous avons tous une limite naturelle que nous ne pourrons jamais dépasser sans avoir recours aux stéroïdes ! 

Cette limite imposée par le corps nous dit qu’une personne mesurant 1m70 a de gros bras à partir de 38 cm et fantastiques à partir de 42 cm, ceux de Patrik Baboumian mesure 50 cm !!!!

Comme dit précédemment, il pèse aussi 125 kilos pour 1m71, arriver à ce ratio là est tout simplement impossible naturellement.

  • Autre point : vu son ventre, est-il réellement en train d’optimiser sa santé ?

Clairement pas, donc vegan ou pas végan, il risque de vivre moins longtemps qu’une personne qui n’est pas vegan mais qui a un taux de masse grasse plus faible, plus sec et musclé.

Ils choisissent dans le documentaire un exemple qui n’est pas parfaitement représentatif de ce que l’on voudrait pour la santé des gens.

La protéine végétale

Pour avoir son apport protéiné à tous les coups, il faut prendre une part de protéine en poudre quasi obligatoirement.

Malheureusement, aujourd’hui la plupart des protéines en poudres végétales sont immondes. Elles ont un goût de smecta, de plâtre…….c’est infâme.

Pour te dire, j’ai toujours ma protéine vegan chez moi et je n’en mange pas parce que j’ai essayé il y’a quelques mois et ai failli vomir. J’imagine que ça doit exister des protéines en poudre végétales de bonne facture, avec un bon goût, une bonne texture, de bons apports, mais comme nous n’avons pas encore sorti notre propre marque, ça reste difficile à trouver…….😄

Les joueurs de la National Football League (NFL)

Nous voici arrivés au fameux moment du test sanguin sur 3 footballeurs professionnels de la NFL. Si tu te souviens bien, ils ont décidé de prouver par A+B comment différents repas pouvaient affecter la composition sanguine ainsi que la fonction endothéliale.

Afin que tu comprennes tout ce qui va être dit après, voici un petit résumé pour toi de ce qu’est la fonction endothéliale 

Qu’est ce que la fonction endothéliale ? 
(je n’ai pas pu trouver un meilleur titre…)

L’endothélium vasculaire est la couche la plus interne des vaisseaux sanguins, celle en contact avec le sang, elle a trois fonctions principales :

  • Contenir le sang à l’intérieur des vaisseaux sanguins, tout en autorisant l’échange des substances nutritives entre l’intérieur et l’extérieur. 
  • Contrôler la coagulation sanguine. 
  • Participe au contrôle de la vasomotricité

En résumé, meilleure est la fonction endothéliale, meilleure est la circulation sanguine, entraînant un plus grand nombre d’échanges de nutriments dans l’organisme, avec pour finalité de permettre aux sportifs d’améliorer leurs performances de manière significative.

Evidemment elle a d’autres fonctions beaucoup plus poussées, mais dans le cadre du documentaire, connaître ces 3 là nous sera amplement suffisant pour comprendre le but de l’expérience.

Résumé de l’expérience 

Le documentaire met en scène le docteur Vogel, co-président du sous comité de la NFL sur la santé cardiovasculaire, ainsi que 3 footballeurs américains appartenant à la NFL.

  • Griff Whalen qui est végétalien depuis 4 ans,
  • Michael Thomas et Kenny Stills mangent de la viande.
De la gauche vers la droite, Michael Thomas, Griff Whalen et Kenny Stills

Les 3 athlètes sont à jeûn avant de prendre leur repas, afin de démontrer que manger de la viande a un impact sur la santé et la fonction endothéliale,

  • Michael Thomas mange un burritos avec du boeuf
  • Kenny Stills mange un burritos avec du poulet
  • Griff Whalen mange un burritos à base de haricots noirs (Black beans) et d’avocat.

Deux heures après le repas, ils effectuent un prélèvement de sang qui est placé dans une centrifugeuse pour séparer les globules rouges du plasma.

Le résultat de l’expérience est analysé comme suit :

  • Si l’on voit bien à travers le plasma 👉 Peu de graisses
  • Si le plasma est trouble 👉 baisse de la fonction endothéliale, moins bonne circulation sanguine, donc en gros c’est mauvais. 

Le résultat ne se fait pas attendre et les deux athlètes ayant consommé de la viande se retrouvent avec du plasma trouble et le végétalien, un plasma assez clair et limpide.

Pour enfoncer le clou, ils réitèrent l’expérience le lendemain, mais cette fois-ci en ne proposant que des burritos à base de haricots noirs et d’avocats aux 3 athlètes. Ils refont des prélèvements sanguins et tu dois déjà t’en douter………mais bon je te le dis quand même,

les 3 plasmas deviennent limpides comme par magie……

L’explication est que la protéine animale a diminué la fonction endothéliale et restreint le flux sanguin, ce qui entraîne l’accumulation de graisse dans le sang.

Comment contester ce résultat sans appel ? Comment est-il possible de remettre en question cette expérience qui semble si solide ?

C’est ce que nous allons faire tout de suite et croyez moi, mon analyse va vous permettre d’ouvrir les yeux sur ce documentaire, sur cette expérience et la manière dont la science est manipulée pour orienter votre avis, votre opinion, votre façon de penser.

Notre avis, notre analyse

Avant de proposer une antithèse ou de contredire cette expérience, je trouve sincèrement qu’il y a pleins de choses intéressantes ici, même si un gros raccourci est pris à ce moment du documentaire, quel raccourci ?

  • Manger de la viande = Trop de gras dans le sang

Voici le premier problème pour nous, ce schéma simplifié alors que ce sont des processus biologiques beaucoup plus complexes qui se déroulent dans ton corps.

Deuxièmement, cette étude n’est menée que sur trois personnes et sur un seul jour ! Donc nous pouvons introduire de suite que ce n’est pas une étude scientifique.

Ce n’est pas parce que tu as plus de gras dans le sang à l’instant T, que c’est mauvais pour toi sur le long terme.

Un peu de science ?

Je t’ai parlé un peu plus haut de la fonction endothéliale, la manière dont elle interagissait avec ton corps et comment elle permettait d’améliorer les performances sportives, sache que cette expérience n’a pas vraiment mesuré la fonction endothéliale ou la vasodilatation. 

Ils ont seulement examiné la viscosité du sang et le type de particules présentes dans le sang à ce moment particulier, ce fameux instant T qui ne peut pas être admis scientifiquement.

La fonction endothéliale est généralement évaluée par échographie haute résolution, IRM à médiation par le flux, analyse des ondes de pouls, analyse des contours du pouls, débitmétrie cutanée au laser Doppler et tonométrie numérique de l’amplitude des impulsions.

La raison pour laquelle le sang à base de viande semble plus trouble est qu’il contient plus de matières grasses. Il faut savoir que ton sang a toujours une proportion différente de particules qui se déplacent dans ton organisme, en fonction de ce que tu as récemment mangé, de ton entraînement et de la durée de ton jeûne. 

La graisse dans le sang est mesurée en examinant les triglycérides (les triglycérides sont des molécules d’acide gras qui peuvent être brûlées pour produire de l’énergie ou stockées dans le tissu adipeux.)

Lorsque tu brûles des graisses, tu décomposes les triglycérides en glycérol et en trois chaînes d’acides gras.

Pendant le jeûne, tes triglycérides chutent et donc ton sang est clair parce que le corps brûle ces triglycérides pour avoir de l’énergie. Cependant, lorsque ton corps brûle des glucides, ta proportion de triglycérides augmente car le corps brûle des glucides à la place des graisses, ayant pour effet de rendre le sang plus trouble car il contient plus de triglycérides non consommés. 

Nous commençons tout doucement à expliquer le principe de la lipolyse et de l’oxydation des acides gras, que tu peux retrouver en suivant ce lien.

Le Cycle de Randle ou cycle glucose-acides gras

Le cycle Randle explique quel type de carburant est brûlé et dans quel ordre de priorité. 

Tu vas toujours brûler un mélange de tout ce que tu consommes (glucose, lipides, protéines, etc.) mais le corps préfère brûler ce qui est le plus rapidement disponible, en priorité les glucides.

En haut de la chaîne ce qui correspond aux glucides, et en bas les lipides. Les deux permettent de produire de l’énergie

Pour faire le lien avec l’expérience, si tu manges un burrito qui contient des graisses et des glucides, ton corps se maintient dans un état de combustion du glucose au lieu des graisses car ils sont plus facilement “accessibles”. 

Cela va augmenter la quantité de triglycérides dans ton organisme car la graisse assimilée au repas ne sera ni consommée, ni utilisée 👉 Sang trouble.

En l’absence de glucose, la proportion de triglycérides diminue parce que le corps brûle cette graisse pour créer de l’énergie.

S’ils avaient nourri les athlètes d’un burrito à faible teneur en glucides et à teneur élevée en graisses, les résultats seraient complètement différents car le corps favoriserait la consommation des triglycérides et le sang serait sans doute moins trouble.

Les Burritos des carnivores sont composés de,

  • Viande, fromage, pain, soit deux sources de gras différentes, des protéines et des glucides.
  • Idem pour celui du végétalien sauf qu’il n’a qu’une seule source de gras avec l’avocat, possédant des vertus anti-inflammatoires et permettant d’améliorer la fonction endothéliale comme le montre cette étude diligentée par la marque Hass Avocado (A toi de juger de l’objectivité de cette étude).

La plus grosse critique du documentaire est que tout ce qui est montré n’est jamais à macros équivalents !!!

Pour ceux qui ne savent pas ce que sont les macros, les macronutriments sont la répartition de ce que tu manges, de tes calories, entre les glucides, les lipides et les protéines.

Cette répartition là est la clé de voûte que nous enseignons chez AlphaBody pour changer ton corps, pour avoir un physique sec et musclé.

La règle de nutrition la plus importante est de ne pas manger de grandes quantités de graisses avec des glucides qui vont faire exploser ton insuline. C’est ce dont le régime occidental standard est malheuresement composé, des glucides transformés, des graisses inflammatoires et trop de calories.

👉 Consommer des graisses et des glucides ensemble est la principale raison pour laquelle il y a tant de personnes en surpoids et qui souffrent également de maladies cardiovasculaires.

Ce que l’expérience du burrito n’a pas mesuré est la quantité réelle de triglycérides ainsi que la glycémie dans le sang après les repas. Il est possible de détecter les triglycérides en fonction de l’opacité du sang, mais impossible de déterminer la quantité de glucose à l’œil nu. Une quantité de glucose élevée n’est pas sain et est un réel indicateur de mauvaise santé.

✅ Cette expérience nous montre l’impact des graisses (tryglycérides) quand le corps est chargé en glucides après le repas, mais absolument pas en quoi il ne faut pas manger de viande.

Nous revenons sur le principe du strawman où par un raisonnement fallacieux, ils associent une idée à une réponse illogique en prenant un raccourci.

Manger de la viande et du fromage rend le sang plus trouble que de ne pas en consommer

Donc il ne faut pas manger de viande pour être en bonne santé. 

Le documentaire joue juste sur l’effet choc de, voir un liquide trouble et un liquide non trouble donc forcément tu te dis que trouble = pas bien.

Et encore une fois en terme de marketing c’est extrêmement brillant mais très limite en terme scientifique

Marketing 1 / Science 0 

Quand tu fais du sport, l’acidité dans ton corps monte donc il faudrait dire : « Attention le sport acidifie le corps, donc il ne faut pas en faire ! » Sauf qu’il existe des processus permettant que l’acide s’évacue de ton corps avec au final plus d’avantages que d’inconvénients à pratiquer une activité sportive.

Dire : « c’est acide, donc mauvais » est un raccourci absurde, alors qu’un corps humain ne fonctionne pas si simplement.

En ne mettant en lumière que les faits négatifs, tu peux réussir à faire croire tout et n’importe quoi, à n’importe qui, comme dans cette expérience.

Je veux rappeler que nous ne sommes pas contre le véganisme, nous pensons qu’il est bon de mettre en avant le véganisme, qu’il y a des avantages à le faire, c’est juste que leurs arguments ne sont pas forcément très solides derrière.

Disons que le point de vue éthique a bien été compris.

Depuis plusieurs années ils tentaient de faire entendre aux gens qu’il faut consommer moins de viande, voir plus du tout, bien sûr les gens n’écoutent pas tant que ça alors pourquoi ne pas essayer de les persuader à coup de science bien orientée. 

Comme si le résultat souhaité était déjà connu, que la mise en scène des expériences était agencée de telle manière que seul ce résultat puisse être trouvé à tous les coups.

Ils mettent en avant des arguments pseudos-scientifiques pour le démontrer et c’est une stratégie marketing comme une autre, le monde fonctionne un peu comme ça. C’est juste un peu dommage de se vouloir scientifique sans en respecter les règles.

Les Erections

Encore plus anecdotique, il y a une autre scène qui est assez géniale, celle sur les érections. 

Résumé de l’expérience

Le docteur Aaron Spitz est le spécialiste du pénis aux États-Unis, il est le délégué principal de l’urologie de l’association médicale et a notamment écrit le bouquin : “The penis book”

Au début de ce passage, le docteur Aaron Spitz nous explique que des faits scientifiques démontrent que plus les hommes mangent de viande, plus rapidement ils perdent leur virilité………argument imparable pour avoir l’opinion masculine de son côté, non ??

❌Rien n’est explicité ou étayé dans le documentaire, mais apparemment des faits scientifiques existent.

❌L’expérience qui s’en suit est tout aussi fallacieuse, accroche toi !

Ils continuent en disant que la prise de sang des joueurs de Foot de Miami (Cf les joueurs de la NFL) a montré qu’un seul repas peut affecter le flux sanguin dans tout le corps.

Ici, trois athlètes sont pris pour l’expérience, ils vont individuellement devoir porter un cercle à la base du pénis et un autre sur la pointe. Ces cercles permettent de mesurer les érections, les flux sanguins ainsi que d’autres données.

Pour cette “étude” (je l’écris entre guillemets car une étude effectuée sur uniquement 3 individus perd énormément en impact scientifique et ne permet pas réellement de démontrer de manière formelle une hypothèse et surtout de la généraliser).

✅ Donc pour cette “étude”, ils ont observé l’impact qu’un repas peut avoir sur les érections nocturnes, deux repas différents sont pris.

👉 Le premier soir, ils mangent des burritos à base de viandes de bonnes qualités et bio (porc, boeuf et poulet).

👉 Le second soir, ils mangent des burritos similaires mais à base de poulet végétal, boeuf végétal et porc végétal.

Durant les nuits suivants ces repas, l’appareil dont ils sont équipés mesure la fréquence de leur érections, le temps qu’elles ont duré mais aussi la fermeté, la qualité de ces érections nocturnes.

Le but est de relier les différences d’érections aux repas pris juste avant, tu vois probablement déjà venir le petit raccourci qu’ils vont prendre, non ? Alors on continue…

Voyons les résultats de cette expérience :

✅ Pour le 1er athlète,

👉 Augmentation de 8,89 % de la circonférence du pénis lors des érections et une durée d’érections en minutes augmentée de 303 %.

✅ Pour le deuxième athlète,

👉 Augmentation de 8,79 % de la circonférence du pénis lors des érections et une durée d’érections en minutes augmentée de 477 %.

✅ Pour le dernier athlète,

👉 Augmentation de 13,54 % de la circonférence du pénis lors des érections et une durée d’érections en minutes augmentée de 312 %.

A la fin de l’expérience et pour défendre le documentaire, il est bien précisé que ce n’est pas une étude scientifique valide (ce qui rejoint ce que nous pensons), que les résultats sont excitants et que de réelles études méritent d’être faites, ce que nous pensons aussi comme tu le liras dans notre conclusion sur le sujet.

Conclusion de l’expérience, manger de la viande rend moins viril et a un impact négatif sur les fonctions sexuelles masculines…….abordons ça d’un point de vue un peu différent.

Le point scientifique

Le terme scientifique des érections nocturnes est la tumescence pénienne nocturne qui est la survenue spontanée d’une érection du pénis pendant le sommeil ou le réveil. Tous les hommes sans dysfonction érectile connaissent ces érections, généralement de trois à cinq fois pendant la nuit, chacune durant de 15 à 40 minutes. Elle se produit le plus souvent pendant le sommeil paradoxal mais n’a généralement aucun lien avec les rêves érotiques et les éjaculations nocturnes.

La cause de la tumescence pénienne nocturne n’est pas connue avec certitude. L’hypothèse est que pendant le sommeil paradoxal, le système nerveux parasympathique prend le dessus sur le système nerveux sympathique, stoppant la libération de la noradrénaline et permettant à la testostérone de jouer un rôle dans les actions excitatrices de l’érections nocturne. On a montré qu’une vessie pleine peut tout aussi provoquer une « érection réflexe », en stimulant les nerfs sacrés de la moelle épinière.

Ces points ne sont pas abordés ou mesurés à un seul instant durant cette « étude », bref continuons….

Notre avis, notre analyse

Ils leur font manger des plats vegans et les 3 athlètes ont de supers érections pendant leur sommeil, du coup c’est bon pour la puissance sexuelle, ils ont deux fois plus d’érections et elles sont plus fortes !

Donc ici, gros raccourci ! Est ce vrai ? Qui peut affirmer qu’il est bon d’avoir 2 fois plus d’érections durant la nuit ???

Apparemment, les maladies cardio-vasculaires sont corrélées aux problèmes d’érections mais c’est une étude quo doit se faire sur le long terme et non le court terme.

Il y a beaucoup de choses intéressantes qu’il reste à approfondir mais ils se décrédibilisent par leur propre démonstration.

A la fin de ce documentaire, tu ne peux pas croire ce qui est démontré. Même si tout ça est très intéressant, ce sont des pistes qui pourraient être étudiées.

Les Pompiers

On revient à la partie où des pompiers américains (qui d’ailleurs sont beaucoup plus fat que les pompiers français) vont tester un régime vegan. Je ne pense pas qu’il y ait les mêmes contraintes physiques pour les pompiers américains que les pompiers français. 

En même temps avec la moitié de la population qui est obèse, il faut forcément avoir des pompiers et ils doivent être plus tolérants.

Dans cette petite étude,

  • Ils leur donnent un régime vegan puis au bout de 7 jours, les pompiers ont perdus 3 kilos et ont amélioré leurs marqueurs de cholestérol.

Ce qui se passe et ce qui est attendu quand tu perds 3 kilos ! C’est aussi possible de perdre 3 kilos sans être vegan 👍

Par exemple tu fais le challenge de nutrition AlphaBody en 7 jours, tu fais l’expérience et tu verras. Si tu es en surpoids, tu perdras 3 kilos en 1 semaine et ton cholestérol va probablement baisser de la même manière que ces pompiers.

Puisque à priori ils ont mangé moins de calories, créant un déficit calorique, entraînant une perte de poids et une amélioration des marqueurs de santé.

Parce que les repas étaient vegans ?

Comme ils n’ont pas contrôlé les macros ni les calories, on ne peut pas réellement savoir.

ET LES AUTRES SPORTIFS DU DOCUMENTAIRE ?

Il nous est montré toute une brochette de sportifs de haut niveau qui choisissent d’être vegans et qui, grâce à ça, augmentent leurs performances.

Nous ne pouvons mesurer l’impact d’être vegan dans cette augmentation des performances, beaucoup de sportifs même de très haut niveau ne comptent pas leurs macronutriments et n’en connaissent pas le principe, et compensent ça par le fait :

  • de s’entraîner 8 heures par jours, 
  • qu’ils possèdent une génétique de dingue 
  • que pour certains ils se chargent, je parle de stéroïdes anabolisants.

Normalement si tu cumules tout ça, tu commences à avoir beaucoup de facteurs positifs de ton côté. Quand tu deviens vegan, tu consommes beaucoup plus de micronutriments et tu as encore d’autres avantages qui y sont liés.

LA FORCE DU RÉGIME VEGAN

La force de ce régime réside dans le fait que tu vas manger et préparer tes repas un peu intuitivement et c’est là où c’est intéressant, manger intuitivement sans faire attention à ce que tu manges, 

👉 En devenant vegan, tu mangeras directement moins de calories et donc tu seras beaucoup plus facilement en déficit calorique, tu vas perdre du poids plus facilement.

👉 Tu seras potentiellement en meilleure santé car l’obésité est extrêmement liée à une mauvaise hygiène de vie (cf cycle de randle)

Parmis les 9 causes de maladie principales dans le monde occidental, 7 sont directement liées au surpoids !

Il peut être difficile pour toi de manger à ta faim lorsque tu as beaucoup d’aliments qui te sont interdits, pour ce faire tu as à ta disposition des aliments comme les légumes, très faibles en calories, avec beaucoup de fibres qui peuvent être difficiles à manger en grande quantité, car le sentiment de satiété arrive rapidement.

Il est très dur de trop manger quand tu es vegan parce que les légumes sont riches en fibres, faibles en calories et que tu élimines de tes habitudes alimentaires beaucoup de produits industriels transformés, très caloriques avec des additifs nocifs.

Tous les marqueurs santé s’améliorent mais est ce par le véganisme ?

Encore une fois les expériences ne sont pas faites à calories et à macros égales, il y a pas mal d’études qui tendent à montrer qu’entre un omnivore conscient de sa santé et un vegan, il n’y a pas de vrais avantages.

En majorité les vegans font beaucoup plus attention à leur santé, ils font du sport, ne fument pas, font parfois de la méditation, prennent soin de leur sommeil, choisissent des métiers dans lesquels ils sont les plus épanouis, choisissent d’habiter dans des villes où ils sont peut être moins exposés aux toxines. Je suis conscient que je prends un exemple assez stéréotypé mais c’est pour mieux illustrer mon propos.

Malgré tout, les vegans sont pour la plupart bien avancé dans la recherche du bien-être. 

Être vegan n’est certainement pasuniquement le fait de ne pas manger de viande ou de produits issus de l’exploitation animale, je pense que c’est bien plus profond qu’on ne le pense et que le documentaire le laisse entendre.

LA DIÈTE S.A.D.

On compare dans le film un vegan et quelqu’un qui a la diète sad, le régime S.A.D. est l’acronyme américain pour “Standard American Diet” . La diète américaine standard qui est composée de frites, de burgers, de chips, de sodas, tout ce qu’il y a de plus gras, de plus salé, de plus sucré.

Et la blague est que SAD en américain veut dire triste, c’est le régime triste.

Et on compare ça à un régime vegan, bien sûr que tout explose !!!

DEVENIR VEGAN, OUI MAIS PAS EN UN SEUL JOUR !

Dans notre société actuelle, il y’a énormément de gens qui savent qu’ils devraient arrêter de boire 4 litres de coca par jours pour être en meilleure santé, mais ils n’y arrivent pas

A un moment, si tu passes d’un extrême à l’autre et que tu deviens vegan, ça peut être très restrictif dans le choix des aliments et socialement un peu compliqué encore aujourd’hui.

Passer de carnivore à végétarien demande de gros efforts, alors passer du jour au lendemain de carnivore à végan est tout simplement impossible ! Ne te mets pas trop la pression, et prends le temps de découvrir les nouveaux aliments qui vont te permettre de te passer de lait, d’œufs, de miel, etc. 

Au début, il y aura forcément quelques ratés, quelques erreurs, quelques « jokers » et c’est bien normal !

Il est vrai que plus les gens deviendront végétariens, vegans, plus ce sera facile, mais pour l’heure cela reste encore un peu marginalisé dans notre société.

Pour enfoncer le clou, je suis désolé mais si tu dis à quelqu’un que la seule solution est d’être vegan (comme le fait très bien le documentaire), tu es en train de lui donner tout un tas de raisons d’échouer parce que c’est beaucoup trop difficile sans phases de transitions.

Voici un lien vers un site qui permet de comprendre comment devenir vegan sans louper d’étapes primordiales pour tenir dans le temps, ne pas être dégoûté du changement trop brutal d’une alimentation à base de viande vers celle à base de produits végétaux.

Cette personne là, si elle commence par prendre soin de sa santé, faire un peu de sport, consommer moins de tout ce qu’elle consomme déjà serait déjà un bel effort ; si elle en est là, c’est peut être qu’elle est pas encore tout à fait capable d’appliquer toute la discipline qui est demandée pour être vegan.

C’est un peu en ça que ce documentaire est aussi fallacieux, si c’était complètement vrai et que ça fonctionnait, serait-ce la vraie meilleure chose à faire pour tous ?

Ou serait-ce juste 1% des gens qui sont capables de le tenir et 99% des autres qui retomberaient dans leurs travers sans aucune autre solution ? 

Regarde le crossfit, les champions de crossfit sont impressionnants, ils sont forts physiquement mais ce sont ceux qui ont survécu.

95 autres crossfiteurs qui ont commencé se sont blessés, ne peuvent plus faire de sport et ont mal au genou, à l’épaule. Pour ceux qui survivent et qui réussissent à le faire, c’est génial ! Mais est ce la bonne solution pour tout le monde ? C’est une vraie bonne question.

A la limite, si on arrivait à prouver que le véganisme est optimal, et si demain j’apprends qu’être vegan me fera vivre 5 ans de plus, je vais peut être le faire !

Je préfère à la limite : 

✅ Une personne qui va continuer à manger de la viande mais qui va contrôler ses macros, perdre du poids, être sec et musclé et donc vivre 20 ans de plus ;

❌Qu’une personne qui essaie d’être vegan, qui ne va pas y arriver parce qu’au des contraintes, ça ne marche pas pour lui. Qui au final va faire un effet yoyo et se dire que ça ne marche pas d’être vegan. 

👉Ce qui arrive aujourd’hui dans les régimes sans glucides !!

LA CONCLUSION

_____________________________________________

L’impact marketing

Pour conclure cet article, nous pouvons affirmer qu’ils ont réussi leur coup, pour preuve cet article et la vidéo youtube que nous avons faite traitant de ce sujet que tu peux visionner ci-dessous si tu le désires.

Le fait que les gens en parle fait parler du film, fait parler du véganisme et leur permet d’atteindre leur cible.

Pourquoi les gens parle du film ? 

Les meilleurs sujets sont souvent ceux qui divisent, avec un parti pris créant chez les uns l’adhésion et les autres le rejet, menant au débat.

Le débat fait indirectement de la publicité pour promouvoir le film, le documentaire ou le sujet débattu.

Il y a aussi des personnes qui n’avaient pas vu le film, qui lisent cet article aujourd’hui, et qui vont le regarder ! En ce moment même, nous leur faisons de la pub gratuite !

Sais-tu que certaines personnes font exprès de choquer l’opinion publique, de diviser les avis et de cumuler un maximum de « haters » !

Les haters sont tout simplement l’ensemble des personnes qui vont commenter négativement ta publication, ta vidéo, ton article et qui de se fait, malgré qu’ils cherchent à dénigrer ton propos, vont le promouvoir à ta place, faire ta publicité, servir ton sujet et lui apporter une énorme visibilité.

Peut être y penseras-tu la prochaine fois qu’un sujet que tu ne tolères pas est publié, peut importe ce que tu écris, ce que tu publies dessus, tu en feras la promotion par ton action.

Pour en revenir au documentaire, ceux qui sont mégas carnivores ne changeront jamais et ceux à fond vegan vont adorer le film. Mais tout le monde va en parler et ceux au milieu, qui hésitent, seront peut être convertis.

Pour en revenir à la conclusion, soit vegan si tu le veux mais ce n’est pas mieux comme le film tente de le démontrer et c’est ce qui nous énerve chez AlphaBody, ce n’est pas prouvé que c’est mieux.

J’aimerais bien voir 6 mois après dans la suite du reportage, les mêmes personnes, et voire combien ont continué à faire exactement ça ?

Peut être sont ils tous revenus à un poids supérieur à ce qu’ils faisaient avant en se disant qu’en fait leur Mcdo leur manque.

S’ils avaient compris deux ou trois autres points sur la nutrition, peut être auraient ils gardé leur bénéfice santé.

Et c’est ça qui est fort chez AlphaBody, nous adaptons le régime à chaque personne, on ne leur donne pas le régime extrême d’un Bodybuilder pour que le mec ressemble à Arnold Schwarzenegger au bout d’un an.

Nous prenons des gens normaux et les amenons progressivement à avoir des résultats quand ils sont prêt à les avoir.

Nous avons toujours eu des régimes végans ou sans gluten dans le programme qui respectent les préceptes d’AlphaBody, flexibles suivant le type d’alimentation que tu veux avoir.

La structure et la science derrière le programme fonctionne, que tu sois vegan, végétarien, sans gluten ou peu importe ton régime alimentaire.

Tu peux être allergique à certains aliments, rien n’est obligatoire, rien n’est interdit et c’est ça qui offre le plus de liberté, qui fait que tout le monde peut y trouver son compte en fonction de son éthique.

Si certains ne veulent pas manger de viande pour des raisons éthiques, nous leur offrons la possibilité de quand même perdre du poids, tout comme ceux qui choisissent de continuer à manger de la viande.

Là où nous défendons le film est sur l’argument des carences, tu n’auras pas de carences si tu deviens vegan si tu sais comment t’alimenter, ça te demanderas un peu plus de recherches nutritionnelles ou d’être guidé comme nous savons le faire chez AlphaBody.

Tu peux prendre les compléments qui vont bien pour la vitamine B12, tu prends un ou deux compléments alimentaires, tu manges suffisamment de protéines et c’est parfait, tu n’auras pas de moins bonnes performances sportives.

Nous n’aimons juste pas laisser penser que tu auras systématiquement plus de performances, là c’est absurde ! Parce qu’à macros équivalents, tu auras les mêmes résultats sportifs. Au final, si tu n’es pas vegan, mieux vaut chercher à comprendre la nutrition, les notions de calories, de macronutriments avant d’essayer de devenir vegan.

Des pistes sont à explorer mais au final le film n’est pas assez sérieux scientifiquement et on ne peut pas le croire.

Le sujet sur les érections est une piste intéressante, le gras dans le sang l’est tout aussi.

Que la viande soit plus inflammatoire, plus “pro-cancer” sur le long terme est une piste qui est peut être vraie mais qui aujourd’hui reste encore floue.

Malheureusement, il y’a trop d’affirmations dans les autres argumentaires que nous savons être fausses, que même celles qui pourraient être vraies sont décrédibilisées.

Si jamais tu aimes bien être vegan, que tu ne compteras jamais tes calories et que tu ne désires pas en apprendre plus sur la nutrition.

Être vegan est une bonne façon d’être approximatif, d’être en bonne santé et de trouver un rééquilibrage alimentaire plus sain.

Chez AlphaBody, le seul point qui pourrait nous pousser a tenter l’expérience vegan est le point de vue éthique non abordé dans le documentaire comme nous l’avons vu tout au long de cet article.

Si tu as aimé cet article, n’hésite pas à le partager, à laisser un commentaire pour nous dire ce que toi tu as pensé de ce documentaire.

A bientôt les Alphas.

[activecampaign form=13]

Un commentaire sur “POURQUOI LE DOCUMENTAIRE « THE GAME CHANGERS » VOUS MENT !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.