5 MYTHES DU FITNESS (Partie 1)

[activecampaign form=11]

MYTHE N°1 : TU AS UNE MAUVAISE GÉNÉTIQUE

Voici la vidéo qui parle de ce mythe si tu préfères :

Nous allons démonter le mythe numéro 1 de l’industrie du fitness !

👉Si tu penses que tu as une mauvaise génétique, tu ne vas même pas essayer de faire en sorte de changer les choses.

Tu risques de penser :

“De toute façon, j’ai une mauvaise génétique, alors autant que je reste à regarder Game of Thrones sur mon canapé en m’enfilant des pizzas puisque de toute façon, que j’aille au sport ou pas, je ne pourrais jamais avoir le corps de mes rêves”.

Et voilà le cœur du problème, cette fausse croyance te désengage de la responsabilité de mettre en place le processus qui t’aidera à transformer ton corps.


Mais d’ailleurs, c’est quoi exactement la génétique ?

Le mot génétique est un adjectif, un terme didactique qui a rapport aux fonctions de génération. Il provient du grecque genos/race, qui signifie engendrement et son invention revient au biologiste anglais William Bateson.

Le mot génétique représente la façon dont notre corps va créer du muscle, perdre du gras, reconstruire ses organes. Comment nos différents gènes s’expriment à partir de notre ADN ….

Evidemment, la génétique peut jouer

Nous avons tous notre propre niveau de prise de muscle, de taux de gras, et certaines hormones sont activés différemment selon les personnes.

Nous avons tous le même processus de prise de muscle, le même processus de perte de gras

Ryan Gosling ou Schwarzenegger ont le même processus que toi pour prendre du muscle ou perdre du gras. 

Nous sommes des êtres humains qui fonctionnons avec les mêmes processus d’oxydation des acides gras, d’hypertrophie musculaire, etc.

La seule raison qui fait qu’aujourd’hui certains ont des résultats n’est pas dû à la génétique, mais à une bonne alimentation couplée à un bon entraînement. 


L’impact de la génétique

Alors attention, la génétique a son importance et un rôle sur la vitesse à laquelle tu vas obtenir tes résultats.

Je m’explique, si tu es à ta vitesse maximum en terme de perte de poids ou de prise de muscle et que tu progresses, ne regarde pas ce que fait le voisin ! Il a peut être une meilleure génétique qui lui permet de progresser un peu plus vite …..

Et oui certains ont naturellement plus de testostérone, et leurs muscles se construisent plus vite et ils ont une plus grande facilité à perdre du poids.

Tout comme certaines femmes qui vont naturellement avoir les fesses un peu plus rebondies, un peu plus rondes, la taille fine qui donne ce côté sexy.

Tu peux trouver ça injuste mais utilise les cartes qui te sont données. 

Ne sois pas jaloux des autres, trouve ta courbe de progression, ton rythme de “croisière” et deviens meilleur sur le long terme, voici le vrai secret de la perte de poids et de la musculation en général.

Peu importe ton point de départ et ta génétique, applique la bonne méthode qui te permettra d’être la meilleure version de toi même et dans le fond, c’est ça qui compte.

D’expérience, je peux te dire qu’au bout de 3 ans, tu peux avoir le corps de tes rêves. Peu importe la génétique que tu as aujourd’hui si tu suis une bonne méthode comme celle que nous proposons.

Le plus gros problème de ce mythe est qu’il te décourage en te faisant penser que tu ne peux rien changer à ta situation et tu n’appliques pas la bonne méthode pensant que ça ne sert à rien.

✅ On oublie l’idée, il n’y a pas de bonne ou de mauvaise génétique, tu as la génétique que tu as et tu peux avoir le corps de tes rêves si tu t’en donnes les moyens.

MYTHE N°2 : TU DOIS FAIRE DES ABDOS TOUS LES JOURS POUR PERDRE LE GRAS DU VENTRE

Voici la vidéo qui parle de ce mythe si tu préfères :

Mythe numéro 2 du fitness, il faut faire des abdos pour perdre le gras au niveau du ventre ! 

Depuis l’invention d’internet et depuis qu’internet s’est répandu dans les moindres recoins de notre quotidien, force est de constater qu’avoir des abdos est devenu synonyme de beauté, de sportivité, de bonne santé.

N’importe quel mec rêverait d’avoir des abdos comme son acteur préféré et toutes les femmes veulent avoir le ventre plat, un peu comme Emily Ratajkowski avec le fameux Abs Crack !

Ce fut pendant un moment l’indicateur minceur, d’un corps parfait, d’une belle ligne. Indicateur absolument subjectif puisque certains vont morphologiquement être prédisposés à naturellement avoir ce sillon qui part du haut du ventre et se termine au niveau du nombril. Tandis que d’autres, pourtant assidus à la salle et ne délaissent pas leurs abdos ne l’auront jamais. 

Ne te fie pas trop à ce que tu vois sur les réseaux sociaux……. Est ce naturel ? Retouché ? Qui sait …..

Des informations, désinformation

Tous les mois, de nouveaux programmes sortent sur le net, de nouveaux compléments alimentaires, de nouveaux magazines avec la photo de quelqu’un en train de faire des abdos, qui t’expliquent comment brûler le gras exactement au niveau du ventre avec des abdos.

Sans parler du nombre de gourous du fitness qui publient tout un tas de vidéos sur les mouvements parfaits pour faire 17 variations d’abdos et être sûr de brûler le gras un peu partout, dans tous les coins …. tu dois déjà commencer à sentir le sarcasme arriver, non ?

A première vue, ça ne semble pas tirer par les cheveux, les abdos sont un muscle comme les autres et le fait de les développer, de faire de la musculation devrait permettre de les voir, non ?

Et bah non ! Ca marche pas comme ça pour les abdos !

👉 Les abdos comme n’importe quel muscle peuvent être travailler en hypertrophie, tu vas venir les faire grossir, les faire s’épaissir, gagner en volume, en profondeur et en taille. 

Maintenant sans parler d’avoir de gros abdos, le fait de ne pas les voir est dû à une seule chose . . . et tous ceux qui diront le contraire sont des menteurs ou des vendeurs de rêve.

Pourquoi je ne vois jamais mes abdos ?

Le réel problème est qu’il y a sur tes abdos une épaisse couche de « nutella » ..… et tant qu’elle est là, jamais tu ne les verras.

Par exemple, voici Vassili Alexeiev, 1m88 et 162 kg en compétition, un des haltérophiles les plus célèbres de tous les temps et tu veux savoir quelque chose ?

Il a probablement des abdos 2 à 3 fois plus gros que les miens ! Imagine un scan de son corps et que tu retires le gras de son ventre.

Je peux t’assurer que tu verrais des abdos énormes, et pourquoi ? …… Parce que c’est un monstre de muscle !

La seule différence est qu’il a une monstrueuse couche de gras par dessus et ils sont bien cachés même s’ils sont énormes.

Vraiment la seule raison ?

Il existe une étude de l’université d’Edwardsville qui a réparti des personnes en 2 groupes :

  • Le 1er groupe n’a rien changé à leur alimentation, rien changé à leur entraînement (qu’ils en fassent ou non habituellement)
  • Le 2nd groupe a fait 140 répétitions d’abdominaux tous les jours, durant 6 semaines.

Verdict à la fin des 6 semaines, rien n’avait changé, mis à part que les gens qui avaient fait un peu plus d’abdos les avaient renforcés dans des mesures de tests.

Mais physiquement, ils n’avaient pas perdu un gramme, ils n’avaient pas perdu de tour de taille et leur physique était le même qu’avant l’expérience.
Il y’a une bonne nouvelle pour toi !  Tu n’as pas besoin de faire 140 abdos tous les jours comme les participants du deuxième groupe.

D’ailleurs, chez AlphaBody nous affirmons que tu n’as même pas besoin d’en faire des tonnes en avoir.

En résumé, je ne dis pas que pour avoir de beaux abdos bien musclés, bien grands, proportionnés, équilibrés, il ne faut pas en faire . . . il peut être facile de confondre. Je dis juste que si tu veux voir tes abdos, la réponse se trouve dans le pourcentage de graisse corporelle.

👉Si tu es un homme et que tu t’arranges pour être entre 11% et 9% de matières grasses, on verra tes abdos.

Si tu descends à 7%, je peux t’assurer que tu seras aussi dessiné qu’une statue grecque et tout le monde va se retourner sur toi à la plage ou à la salle de sport,

Regarde cette image, où te situes tu ? Moi je suis aux environs de 10% de taux de gras.

👉 Si tu es une femme et que tu veux un ventre plat, tu dois être autour de 20 à 22% de taux de gras, comme sur l’image ci-dessous :

Le meilleur indicateur pour mesurer ton taux de gras sera la définition que tu as au niveau abdominal. Tes abdos ressortent et tu les vois, alors tu es vers 10% de taux de gras.

Plutôt simple non ?

Mais alors comment faut il faire s’il ne faut pas faire d’abdos ?

La seule chose que tu dois faire est de brûler plus de calories que ton corps n’en consomme, augmenter ton métabolisme et baisser les calories que tu vas ingérer.

Le tout sur une assez longue période et c’est ça le point clé !! Ce n’est pas en 5 jours, ni en 2 semaines mais en usant du pouvoir du long terme.

Evidemment, ça dépend de ton point de départ, si tu es à 12% de matière grasse au début de ton régime de perte de poids, , tu pourras voir tes abdos en une semaine ou deux mais l’important reste de le faire sur une assez longue durée.

MYTHE N°3 : FAIRE BEAUCOUP DE RÉPÉTITIONS POUR AVOIR DE GROS MUSCLES BIEN DÉFINIS

Voici la vidéo qui parle de ce mythe si tu préfères :

Quand l’été arrive, beaucoup de gens en salle de sport commencent à faire des séries un peu plus longues pour brûler la graisse autour du muscle et le définir.

Ils ont passé l’hiver à soulever lourd, à bien manger et arrive l’été plein de promesses, ils se disent :

“On va faire des séries longues pour se définir, s’affiner et brûler du gras”

Quelque part, tu sens la congestion dans ton muscle et tu penses :

“ Ça brûle, ça chauffe donc je suis en train de brûler du gras autour du muscle ! ”

Mon conseil, fais tout l’inverse !

Si tu veux sécher, fais entre 5 et 10 répétitions maximum, tu prends un poids que tu ne peux pas soulever plus de 10 fois grand max.

Continuer à soulever lourd, pourquoi ?

Quand tu es en phase de sèche, tu veux absolument éviter de perdre du muscle. Malheureusement, c’est ce qui arrive à beaucoup de gens qui s’entraînent en séries longues avec des poids bien inférieurs à ce qu’ils ont l’habitude de soulever.

Pourquoi ? Parce qu’ils sont en train de donner le signal à leur corps que tout le muscle qu’ils ont construit et accumulé pendant l’hiver ne sert plus à rien . . . et oui ils n’ont plus besoin de soulever des poids lourds !

Mais comment ça se fait ?

Si tu fais des séries longues, tu va juste devenir meilleur à faire des séries longues et pour comprendre pourquoi ce n’est pas une super idée pour avoir un physique dessiné, il faut d’abord comprendre les 2 types d’hypertrophies :

L’hypertrophie myofibrillaire va augmenter la taille de tes fibres en augmentant le nombre de myofibrilles et permettre à ton muscle de se contracter.

👉 En résumé, plus tu es fort, plus tu as de myofibrilles et de grosses fibres.

Je te mets la photo d’une fibre, et où sont les myofibrilles pour que tu comprennes mieux le sujet.

Quand tu vas à la salle de sport et que tu soulèves lourd, tu donnes le signal à ton corps qu’il doit se renforcer.

Tu vas causer des micros traumatismes dans tes muscles, même si tu peux penser que ce n’est pas recommandé – n’oublie pas que notre corps est une machine d’adaptation, il va se reconstruire avec du repos et une alimentation adaptée.

Après chaque entraînement, il va surcompenser et se dire qu’il doit se reconstruire de façon à être plus fort pour la prochaine séance.

Cela implique d’augmenter les charges de séance en séance. Comme nous l’avons vu dans un autre article, tu dois travailler par surcharge progressive pour construire du muscle.

En revanche, si d’un coup tu passes à des séries longues et mets moins de poids, ton corps va se dire que toutes ces fibres, ces myofibrilles construitent pour avoir plus de force ne sont plus utiles et là, tu perds du muscle.

L’autre type d’hypertrophie, est ce qu’on appelle l’hypertrophie sarcoplasmique.

Le sarcoplasme est un liquide présent dans ton muscle, composé d’ATP, de glycogène, de créatine et d’eau.

Le glycogène est une forme de réserve de glucides, lors d’efforts prolongés sur ton muscle et de séries longues, ton corps a besoin de plus de glucides, de glycogène, d’ATP . . . et c’est pour cette raison qu’il vient augmenter la taille de ce liquide dans ton muscle.

Ton organisme va surcompenser cette demande en énergie en créant plus de liquide, c’est ce qu’on appelle plus communément, de la « gonflette » (même si je n’aime pas ce terme)

Sais tu que les fibres (myofibrilles) représentent 75% du volume de ton muscle et le sarcoplasme, uniquement 25% de son volume ?

👉 75% de ton potentiel musculaire vient donc des myofibrilles !!!

Tu peux augmenter les 25% restants mais si tu crois au mythe qu’il faut faire des séries longues pour avoir des muscles définis. Tu vas travailler sur 25% de ton potentiel musculaire, et délaisser les 75% restants !

Voici pourquoi la plupart des gens ont un plus mauvais physique en été qu’en hiver…

Et la science dans tout ça ? 

Plusieurs études ont montré qu’une séance de travail en force avec des charges autour des 80 – 85% de ton max avaient un impact métabolique plus important.

Ton corps “brûle” beaucoup plus de calories dans les heures et les jours qui suive ta séance que lorsque tu fais des séries longues.

✅ En résumé, si tu travail en force, tu brûles plus de gras et en même temps tu construis des muscles plus gros.

MYTHE N°4 : IL FAUT COURIR POUR MAIGRIR

Voici la vidéo qui parle de ce mythe si tu préfères :

Parmis tous les mythes qui existent, voici celui qu’on entend le plus ! Si tu vas à la salle de sport, probablement que la moitié des gens font du cardio, que ce soit du rameur, du vélo, du tapis de course, etc….

”Ah ! J’ai fait une bonne séance, j’ai bien brûler du gras aujourd’hui, j’ai fait du cardio ! ”

Des milliers de personnes en France et des millions dans le monde se lèvent le matin pour aller courir en se disant : “ Je vais courir, je vais me dépenser, je vais brûler des calories” ….. et malheureusement, leur physique ne s’améliore pas, ils ne perdent pas 1 gramme.

Einstein l’a dit, 

“…La folie c’est de faire toujours la même chose et d’espérer un résultat différent…”

Le cardio est traumatisant

Il faut savoir que si tu pratiques le cardio de la bonne façon, tu peux :

  • Être en meilleure santé, t’aider à 
  • Favoriser la perte de gras 
  • Aider à la prise de muscle

Le problème est que 99% des gens ne le font pas de la bonne façon et à l’inverse, ont une moins bonne santé, perdent du gras moins rapidement et limitent leur prise de muscle.

Mais le plus gros inconvénient reste que si tu fais beaucoup de cardio, tu puises dans ta capacité de récupération et tu pourras moins te donner dans d’autres activités beaucoup plus productives comme la musculation, l’apprentissage d’une nutrition adaptée et le repos.

Chez AlphaBody, nous affirmons que le cardio n’est pas la solution, voire même contre productif en fonction de ce que tu recherches.

Plusieurs études montrent que les athlètes qui font beaucoup de cardio sont plus à risque que la population générale sur des maladies cardio-vasculaires.

En gros qu’est ce que ça veut dire ? 

👉 Trop de cardio peut avoir des effets délétères sur ta santé.

Pourquoi ? 

👉 Un énorme stress est imposé à ton corps, et à trop fortes doses, l’effet de santé recherché est perdu.

La majorité des gens veulent courir pour maigrir, moi je recommande de maigrir pour courir.

Pourquoi le cardio n’est pas la solution ?

Depuis pas mal de temps, je maintiens un physique entre 9 et 11% sans faire de cardio, comme tu peux le voir sur cette photo :

Et je sais aussi que je pourrais probablement ajouter 1h de cardio par semaine pour descendre à 7%.

Mais pour moi, le cardio comporte 3 gros problèmes dont je vais te parler.

1 – Il donne faim

Courir ouvre énormément l’appétit, et après chaque séance de cardio, ton corps va envoyer le signal qu’il est temps de reconstituer tes graisses avant la prochaine séance de cardio, donc de manger (Tu le sais comme moi, le fameux je me suis bien dépensé, je peux me faire plaisir, je l’ai bien mérité . . . hum)

Je pense que la majorité des gens ne se rendent pas compte mais après une bonne séance de cardio, ils ouvrent le frigo et le dévalise le frigo.

Notre corps est une machine d’adaptation et cela fonctionne aussi avec le cardio.

2 – Il n’aide pas à garder ton muscle

Deuxième gros problème→le cardio n’aide pas à garder du muscle !

Tu as surement vu des photos sur internet qui te montrent la taille du muscle comparé au gras.

Si ce n’est pas le cas, voici une image opposant 2 kg de muscles et 2 kg de gras

Impressionnant non ??

Qu’est ce que ton corps va se dire si tu te mets à faire beaucoup de cardio ?

Allez je t’aide, au bout d’un moment, il va créer :

  • Des hormones dans ton corps qui ne vont pas être propice au maintien de la masse musculaire.
  • Des hormones qui vont être propice à l’optimisation de l’énergie, du brûlage de gras mais attention dans le mauvais sens !

Il ne va pas se dire :

“ Attends, faut GARDER tout un tas de muscles, tu sais tous ces muscles qui m’aident à brûler des calories même quand je suis pas en train de courir “

Il va plutôt se dire :

“ Attends, on va se DÉBARRASSER de tous les muscles du haut du corps qui me servent à rien”

Une des raisons qui fait que la plupart des coureurs marathoniens ne sont pas très musclés.
Je te montre ici le physique d’un marathonien et celui d’un sprinter, donc effort long et répétés VS efforts rapides, intenses et de la musculation.

3 – Le cardio sert surtout à progresser en cardio

Quand tu fais du cardio, tu deviens meilleur à faire du cardio et ton corps est une machine d’adaptation.

Alors voici la déduction :

1 – Imaginons que ton corps brûle 500 calories pour courir sur une certaine distance.

👇

2 – Il va s’adapter et vouloir courir de plus en plus loin et longtemps avec ces 500 calories.

2 possibilités :

  • Tu n’augmentes pas la distance ni l’allure → ton corps va dépenser de moins en moins d’énergie pour cet effort.
  • Tu augmentes la distance ou l’allure → ton corps va dépenser 500 calories ou plus jusqu’à ce qu’il s’adapte à nouveau.

✔ Il faut cibler un entraînement varié, intense et qui vient choquer le corps, le cerveau pour éviter qu’il s’adapte. Le problème du cardio est qu’on ne peut pas augmenter la distance de course à l’infini, de part un manque d’envie pour certains ou une probabilité de blessure accentuée pour d’autres.

Pour te transformer, il n’y a qu’une seule solution, tu dois augmenter ta masse musculaire avec des séances en force, de la musculation.
Imagine 15 kilos de muscles en plus 👉 Il te faudra plus de calories juste pour te maintenir, même sans t’entraîner !!

Le secret des personnes qui mangent des quantités énormes et qui ne prennent pas de poids réside pour beaucoup dans ces kilos de muscles en plus, qui vont permettre de brûler beaucoup plus de calories que les personnes qui en ont moins.

MYTHE N°5 : IL NE SERT À RIEN DE FAIRE DE LA MUSCULATION POUR ÊTRE EN BONNE SANTÉ

Voici la vidéo qui parle de ce mythe si tu préfères :

Dans les salles de muscu, on voit 2 types de personnes,

  • Celles qui courent 
  • Celles qui font de la musculation
  • (Non je ne parlerais pas ici des crossfiteurs ^^)

Un a priori sur la muscu ?

Beaucoup pensent que les homos-musculus (les gens qui sont dans la partie muscu) sont des kékés, des débiles, des vaniteux…..

Que ça ne sert à rien de faire de la muscu pour être en bonne santé, elle ne sert qu’à être esthétique, imbus de sa personne, narcissique, etc..

Alors que la musculation joue un rôle essentiel dans l’optimisation de la santé 

Plusieurs études montrent que faire du sport (dont de la musculation), peut aider à :

  • Prévenir sur le long terme de maladies neuro-dégénératives avec l’augmentation des facteurs de croissance.
  • Devenir plus heureux par le biais de la libération d’endorphines après 20 minutes d’efforts.

Je trouve ça assez probant pour pousser tout le monde à pratiquer de la musculation et du sport en général, sauf ceux que ça n’intéresse pas d’être plus heureux ou en meilleure santé 😉

Le côté esthétique

Il y’a l’effet kiss et voici l’effet cool de pratiquer de la musculation, avec des exercices au poids de corps ou à la salle.

👉 L’important est de pratiquer une activité sportive intense, régulière et qui sollicite tous les muscles de ton corps pour ne pas créer de disproportions entres les groupes musculaires afin d’éviter d’éventuelles blessures avec le temps.

Revenons en aux critères de beauté de notre société actuelle, on sait que la plupart des femmes aiment bien les mecs un peu dessinés, un peu musclés (Ce n’est pas une généralité mais une majorité tout de même).

On ne parle pas ici de ressembler à Schwarzy !

Mais alors pourquoi je te conseille de faire de la musculation même si ton but est juste d’être en bonne santé ?

La longévité liée à une plus grande masse musculaire !

Voici la principale raison qui me pousse à penser que la musculation et le sport en général est essentiel pour être en bonne santé.

Plus tu es musclé, plus ta vie pourrait être longue, mais comment ?

A partir de 30 ans, si tu ne fais pas de musculation, tu commences tout doucement à perdre un peu de masse musculaire comme le montre ce site qui traite du sujet.

Voici un graphique tiré de cette étude qui te montre l’évolution de la force chez l’homme et la femme en fonction de l’âge :

Nous avons vu que courir ne préserve pas la masse musculaire, ça te rend juste meilleur à courir avec pour conséquences si tu ne pratiques pas de la musculation à côté :

  • Tous les muscles haut du corps et bas du corps vont fondre au fur et à mesure 

Pourquoi ?

👉 Parce que ton corps n’en a absolument pas besoin pour devenir un meilleur coureur.

Et pourquoi c’est intéressant d’avoir une certaine masse musculaire ?

Quand tu te rapproches des 60 – 70 ans, plus tu as commencé tôt à créer une masse musculaire élevée, plus tu l’as préserveras dans le temps, pour te permettre de continuer à être actif quand tu seras vieux.

❌❌❌

Encore une fois, en partant du principe que tu as fait de la muscu de la bonne façon, sans faire le bourrin pour ne pas abîmer tes articulations, tendons, etc … et sans s’être chargé en stéroïdes

❌❌❌

En résumé, la préservation de cette masse musculaire va te permettre de vivre beaucoup plus longtemps tout simplement parce que tu vas garder une activité normale sans besoin d’assistance beaucoup plus longtemps que quelqu’un d’autre.

Merci d’avoir lu cet article AlphaBody, laisse moi un commentaire pour me dire ce que tu en a pensé et n’hésites pas à me poser des questions si tu en as.

A bientôt les Alphas

[activecampaign form=13]

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.