COMMENT AVOIR UNE SANTÉ DE FER GRACE À 12 MINÉRAUX INDISPENSABLES (ET OÙ LES TROUVER)

A l’instar des minéraux majeurs, qui sont les substances minérales abondantes dans notre corps que nous venons de voir. Celles nécessaires en doses infimes (mais indispensables) sont appelées les oligo-éléments, avec par exemple le fer, le zinc, le cuivre, le fluor, l’iode, le chrome, le sélénium, etc.

Ils jouent un rôle de catalyseur, de régulateur, mais aussi pour certains d’activateurs enzymatiques. 

Oligo-éléments = Micro-éléments

Le terme est introduit par le chimiste Gabriel Bertrand au début du 20ème siècle, les travaux qu’il mène montrent l’action de ces micro-éléments sur les sols, les plantes et les animaux, et dont les besoins en quantités infimes les distinguent des macro-éléments ou minéraux majeurs, c’est la même chose..

Les caractéristiques nécessaires pour appartenir à la famille des oligo-éléments sont :

  • Etre présents à une concentration constante dans l’organisme
  • Provoquer des troubles physiologiques par leur absence ou leur retrait, et que cela se constate dans plusieurs espèces
  • Et que l’apport de cet élément manquant guérisse ces troubles

Classification des oligo-éléments

D’un point de vue nutritionnel, il est possible de distinguer deux types d’oligo-éléments selon le risque de carence :

  • Oligo-éléments essentiels à risque de carence démontré : iode, fer, cuivre, zinc, sélénium, chrome, molybdène, bore .
  • Oligo-éléments essentiels à risque de carence faible ou non prouvé chez l’être humain : manganèse, silicium, vanadium, nickel, étain, arsenic.

À l’inverse, certains oligo-éléments peuvent devenir toxiques à hautes doses. D’autres ne le sont pas vraiment, mais peuvent être à l’origine de déséquilibres entre les éléments : un excès de zinc entraîne par exemple une carence en cuivre.

Rien que cette dernière phrase sur le système des vases communicants doit attirer ton attention sur la complexité résultant de cet équilibre entre oligoéléments/macro-éléments.

Lorsqu’on touche à un oligo-élément, cela peut en affecter un autre, qui lui-même peut en affecter un autre, etc.

D’où l’importance de demander avis à son médecin avant de se complémenter pour certains minéraux.

Voyons ces différents micro-éléments et décortiquons-les un peu.

Fer (Fe)

Cuivre (Cu)

Fluor (F)

Chrome (Cr)

Cobalt (Co)

Iode (I)

Manganèse (Mn)

Sélénium (Se)

Silicium (Si)

Bore (B)

Zinc (Zn)

Nickel (Ni)

LE MOT DE LA FIN

Si l’on devait résumer tout ce que tu viens de lire en seulement quelques lignes. Il serait important de retenir seulement certaines choses, car tu ne vas pas pouvoir surveiller tes apports dans chacun de ces minéraux en fonction de ton activité, etc. C’est tout bonnement impossible ou alors tu passerais tes journées à ne faire que ça. Sans prendre en compte le fait qu’au vu des quantités infimes, certains apports recommandés n’ont tout bonnement pas encore été établi !

Pour être en bonne santé , il te faut :

  • Une alimentation équilibrée, variée
  • Favoriser la consommation d’aliments non transformés (céréales complètes, etc.)
  • Ne surtout pas commencer à te supplémenter sans l’avis de ton médecin ! 

Merci d’avoir pris le temps de lire cette série d’articles dédiés aux minéraux et j’espère qu’il t’aura permis d’en apprendre un peu plus sur le sujet. 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.